Visite du ministre brésilien au maroc – cooperation economique maroco-brésilienne

ELEMENTS D’UNE FICHE

À L'ATTENTION DE SA MAJESTE LE ROI.

 

 

 

OBJET : Visite du Ministre Brésilien au Maroc (du 2 au 6 Octobre) Coopération économique Maroco-brésilienne.

 

  Mr. Camilo PENNA, Ministre fédéral du Commerce, de l'Industrie et du Tourisme est la première personnalité ministérielle qui a visité notre pays depuis l'indépendance (Relations diplomatiques établies avec le Brésil en 1961).

  Ingénieur de fonction, il est le père fondateur du programme brésilien d'utilisation d'alcool comme carburant donc à la base d’économies substantielles réalisées par son pays au niveau des importations de produits pétroliers.

  Dans ce domaine, notre invité a promis de mettre à notre disposition le fruit de l’expérience brésilienne.

  En matière de coopération dans le domaine du phosphate et de ses dérivées, Mr • PENNA a promis aussi d'agis auprès des autorités compétentes de son pays (finances et affaires étrangères) pour permettre dans un avenir très proche, la reprise de nos exportations, surtout en accède phosphorique, vers le Brésil, bloquées depuis près de deux ans pour des raisons fiscales (plus de 20 millions de dollars exportés en 1979).

  Parmi les hommes d’affaires qui l’ont accompagné, il convient de signaler les représentants de deux importantes sociétés de services Hydra service et Mendes Junior, présélectionné par l’ONCF pour la réalisation de la ligne de chemin de fer Marrakech Laayoune, et le représentant d’INGESA principale société brésilienne de fabrication de matériel militaire.

  Sur un plan politique Mr. PENNA a tenu à mettre en évidence, dans ses discussions officielles et privées, l'importance de la dernière conférence de Fès qui constitue à son avis la seule conférence régionale qui s'est tenue avec succès en 1982 dans le camp du tiers monde (report dès non-alignés, échec de l’O.U.A.).

  Concernant la position du Brésil vis à vis de nos provinces Sahariennes récupérées, Mr. PENNA s’est montré réceptif aux différents arguments, qui lui ont été présentés et a promis en privé de les discutes dès son retour au Brésil, avec son président.

  Mr. PENNA a d’ailleurs formulé l’espoir de voir le Président FIGUEREIRO inclure dans son prochain périple en Afrique, la visite de notre pays (idée formulée en privée) au cas où une invitation lui sera adressée dans ce sens.

  Une telle visite officielle à notre pays pourrait - elle matérialisée le rapprochement qui semble de dessiner dans les relations Maroco-brésiliennes, entachées ces dernières années pas certaines positions brésiliennes prises aux Nations Unies, malgré la thèse officielle de "Neutralité" (dernier vote favorable de la résolution pro algérienne à l'ONU).

  Outre l’invitation qui pourrait être adressée au Président Brésilien, l'idée de voir SA MAJESTE lui offrir, avec ou sans cette visite, un cheval, pur-sang arabes cadeau qui sera très appréciés par le Président FIGUEREIRO, a été suggérée aussi par l'entourage du Ministre Brésilien.